Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ibableblog.over-blog.com

ibableblog.over-blog.com

IBAB - Humanitaire aux Phillipines - Le blog de Baby

Publié le

Depuis 10 ans il avait pris l’habitude de fêter ce jour en compagnie de tous ses petits aux Philippines.

Mais cette année, au lieu de prendre l’avion il téléphona à une ambulance pour se diriger a l’hôpital d’où il vient de sortir après 3 semaines de soins.

Marraines, parrains, soyez rassurés dans la semaine qui arrive vos petits protégés vont recevoir l’argent que vous nous avez confié. Cet argent va transiter par la société Moneygram et 1 heure après arrivera aux Philippines.
C’est Nida et Janeth qui vont recevoir cet argent et vont pouvoir le remettre aux familles.

Normalement Baby devrait pouvoir repartir fin août d’après ses médecins.

Pendant son dernier voyage il a fait plusieurs milliers de photos donc on espère bien en voir quelques-unes cet été !

Pendant cette période nous allons vous faire découvrir des actions IBAB menées sur place pour concrétiser des petits rêves pour nos petits de l’autre bout du monde et peut-être que cela vous donnera envie de venir dans ce pays.

Alors en attendant que vous preniez votre billet d’avion rester fidèles à notre blog !

A très bientôt

Voir les commentaires

Publié le

1ère partie : Superstitions

Rêves de gosses réalisés.

Le manque de moyens financiers et quelques fois le manque de temps font que beaucoup d’enfants philippins ne peuvent pas découvrir certain petits coins souvent pas très loin de chez eux, que ce soit au nord ou au sud du pays.

Avec certains parrains et marraines qui sont venus sur place, (et moi-même malgré mes articulations qui commencent à couiner) nous avons décidé de concrétiser certains de leurs rêves de gosses.

Commençons avec Pamela qui, il y a très longtemps, me demandait de lui faire visiter une mangrove. Pour ces enfants c’est même un rêve interdit… normal quand on vous prévient que chaque tronc d’arbre évidé est la maison d’une sorcière… Ceci fait froid dans le dos mais il fait très chaud donc pas de problème !

Arrivés sur place le plus dur fut de faire des photos de Pamela dans la maison des sorcières, mais Nida n’étant jamais très loin tout se passa très bien.

Ah oui j’allais oublier, pour pouvoir faire ces photos je lui ai promis de ne pas les faire voir à sa grand-mère !

Quand vous lirez ce texte vous voudrez en savoir un peu plus sur les villages de ces sorcières, eh bien photos comme d’habitude !

Baby

(Photos réalisées au bord de la mer de Chine sur l’île de Panay au centre du pays, en février 2016)

Rêves de gosses réalisés.
Rêves de gosses réalisés.
Rêves de gosses réalisés.
Rêves de gosses réalisés.
Rêves de gosses réalisés.
Rêves de gosses réalisés.
Rêves de gosses réalisés.
Rêves de gosses réalisés.
Rêves de gosses réalisés.

Voir les commentaires

Publié le
Une histoire que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…

Quand je suis arrivé aux Philippines il y a 25 ans il me semble que j’étais encore enfant…et pour cause, je me suis vraiment surpris par moments de me retrouver avec les enfants à les aider à construire des cabanes.

A ce jour je suis toujours attiré par ces petites habitations et je me sens un peu nostalgique.

Car ici c’est chose courante de rencontrer des ados (souvent des filles) qui perpétuent ces traditions certainement ancestrales, mais pour combien de temps encore ?

Alors peut-être va-t-il falloir que je m’affole pour demander au gouvernement philippin une dérogation pour devenir professeur et apprendre aux futurs enfants la construction de cabanes.

Avant d’avoir un travail à plein temps ici j’espère vous rencontrer, amis connus et inconnus, et je vous fais beaucoup de grosses bises et place aux photos !

Une histoire que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…
Une histoire que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…
Une histoire que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…
Une histoire que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…
Une histoire que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…
Une histoire que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…
Une histoire que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…

Voir les commentaires

Publié le
VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"

Il y a 4 ans nous avions d’autres revenus qu’aujourd’hui et nous avions pu construire une classe de niveau CM2 pour le groupe scolaire de notre village à Habana.

VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"
VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"
VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"

Ce qui permet à 50 enfants de gagner une année sur place et de faire ainsi l’économie d’une année de coûts de transport pour se rendre à la ville voisine afin de  continuer leur cursus scolaire.

Deux fois par an  je suis invité à passer quelques heures dans la classe, et c’est toujours un moment intense en émotions de se retrouver au milieu de tous ces gamins qui me connaissent tous.

 

VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"
VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"
VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"
VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"

Quand à Nida à qui revient le mérite d’avoir à gérer ce projet, elle vient très souvent partager les cours avec les enfants, pour améliorer son anglais !

Allez quelques photos et à la semaine prochaine !

VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"
VISITE DANS LA CLASSE "I.B.A.B"

Voir les commentaires

Publié le
Baby de retour en France

Ce matin d'avril il pleut, et bien au chaud derrière les carreaux un bol de café à la main, je vois mon chien s'agiter devant le portail à l'arrivée d'une camionnette bleue. Aucun doute, c'est Baby qui nous revient des Philippines, avec dans ses valises des nouvelles de nos petits.

Je m'improvise alors "reporter" pour vous dresser un court bilan de son dernier séjour.

BABY, DONNE-NOUS DES NOUVELLES DE NOS PETITS PROTÉGÉS, EST-CE QU'ILS VONT BIEN ?

Oui, hormis quelques petites visites au docteur ou à l'hôpital pour avoir des médicaments, rien de bien grave par rapport à d'autres missions. On peut rassurer tous les parrains et marraines de l’association !

TU M'AS TRANSMIS DÉBUT JANVIER UN ARTICLE A DIFFUSER SUR LE BLOG INTITULE "SAPIN DE NOËL MALGRÉ LE TYPHON" ; EST-CE QUE MALGRÉ CES CONDITIONS MÉTÉO ILS ONT PU SE RENDRE A L’ÉCOLE NORMALEMENT ?

Malheureusement pour eux c'est pratiquement habituel, et dans l'ensemble ils ont tous pu prendre le chemin de l'école, et si depuis deux mois sévit une grande sécheresse, pour eux l'année scolaire est terminée, et ils se rassemblent tous près des rivières pour trouver de la fraîcheur. Car pour les parrains ou marraines qui ne le sauraient pas, là-bas les enfants sont en vacances en avril-mai, période la plus chaude de l'année.

DANS TON DERNIER ARTICLE TU DIS QUE TU CONTINUES A PARCOURIR LES MONTAGNES A LA RECHERCHE DE NOUVELLES PHOTOS.
AU BOUT DE 25 ANS LA-BAS ET 40 VOYAGES IL T’ARRIVE ENCORE D’ ÊTRE SURPRI
S ?

Chaque randonnée réserve son lot de surprises ! Dans ce pays il suffit d’une bonne paire de baskets et d’un appareil photo pour parcourir les sentiers de montagne, à condition bien sûr de se lever à 5h du matin pour éviter la chaleur qui commence à être accablante dès 9h.

TU PARS SEUL ? (A TON ÂGE, EST-CE VRAIMENT RAISONNABLE ?)

Non ! à 69 ans…. je suis toujours accompagné par les gens du cru, du gamin de 10 ans à la mémé de 80 ans !

ALORS, QUELS PROJETS POUR LES MOIS A VENIR ?

L’association I.B.A.B. a plusieurs projets à réaliser avant le mois de juillet, pour rencontrer les personnes qui gravitent autour de l’association, alors mes amis restez fidèles au blog, les infos arrivent bientôt !
Et en prime dès à présent quelques photos souvenirs de mon dernier périple.

Baby de retour en France
Baby de retour en France
Baby de retour en France
Baby de retour en France
Baby de retour en France
Baby de retour en France
Baby de retour en France
Baby de retour en France
Baby de retour en France

Voir les commentaires

Publié le
UNE JOURNEE PARTICULIERE

Depuis toutes ces années à parcourir les montagnes j’ai fait des d’innombrables rencontres.

La plupart du temps, c’est un petit signe, un sourire, un regard que je garde dans un petit coin de ma mémoire, ou que je note dans mon carnet de bord.

Mais il arrive aussi que je m’assoie, qu’une conversation faite de simples signes débute et qu’une complicité s’installe.

C’est le cas avec une mémé très âgée à qui je continue de rendre visite régulièrement. Un beau matin je me suis rendu dans sa petite maison accompagné de petites voisines et de Janeth, avec un gros gâteau et une vingtaine de dosettes de café. Nous sommes restés plusieurs heures auprès d’elle car il a fallu faire le feu pour faire chauffer de l’eau pour le café, et l’écouter se plaindre de ses jambes qui ne veulent plus la porter, et du seul œil qui lui reste et lui crée des misères.
Ces moments resteront ancrés dans ma mémoire car ce rituel existe depuis plusieurs années.

Ah, j’allais oublier de vous préciser la date de ce moment privilégié : c’est le jour de Pâques célébré ici avec une très grande ferveur.

Grosses bises à tous et a très bientôt.

Baby

UNE JOURNEE PARTICULIERE
UNE JOURNEE PARTICULIERE
UNE JOURNEE PARTICULIERE
UNE JOURNEE PARTICULIERE
UNE JOURNEE PARTICULIERE
UNE JOURNEE PARTICULIERE
UNE JOURNEE PARTICULIERE

Voir les commentaires

Publié le
Nouvelle action pour IBAB : un centre de vaccination pour enfants chez Janeth !

Pourquoi les responsables de l’hôpital de Lake Sebu sont-ils venus frapper à sa porte ?

La raison est très simple ; avec mes multiples accidents je suis très souvent en contact avec le corps médical de l’établissement où je suis connu voire reconnu, et j’y accompagne souvent nos petits protégés pour simplement rassurer les mamans.

Le problème de cet établissement est qu’il se trouve à plusieurs kilomètres du bourg et beaucoup de familles, dans une extrême pauvreté, ne se déplacent pas pour faire vacciner leurs petits. Il fallait donc trouver un lieu plus près de chez eux où ils osent venir.

Rendez-vous fût donc pris, et pendant plus de deux heures de nombreuses mamans et leurs petits ont défilé sur la terrasse de la maison pour ne pas les inquiéter.

D’après les responsables ce fût un franc succès, qui va se répéter tous les mois, car aux dires des deux infirmières présentes ceci n’est qu’un premier contact.

Et comme j’étais présent pour entendre des dizaines de petits piailler, j’en ai profité pour me faire prendre ma tension artérielle et là, surprise, j’ai eu un très bon résultat.

Ah ces infirmières, elles sont vraiment gentilles avec les anciens…Mais cela s’est arrêté là, quand je leur ai proposé de m’accompagner en montagne pour 2 heures de grimpette comme je le fais tous les matins pour aller boire un café avec mes conscrits !

Je vous dis à très bientôt dans quelques semaines au bord du Rhône !
Baby

Nouvelle action pour IBAB : un centre de vaccination pour enfants chez Janeth !
Nouvelle action pour IBAB : un centre de vaccination pour enfants chez Janeth !
Nouvelle action pour IBAB : un centre de vaccination pour enfants chez Janeth !
Nouvelle action pour IBAB : un centre de vaccination pour enfants chez Janeth !
Nouvelle action pour IBAB : un centre de vaccination pour enfants chez Janeth !
Nouvelle action pour IBAB : un centre de vaccination pour enfants chez Janeth !
Nouvelle action pour IBAB : un centre de vaccination pour enfants chez Janeth !

Voir les commentaires

Publié le
A nos chers parrains et marraines

Vous avez reçu ou allez recevoir très bientôt une petite lettre de votre petit(e) protégé(e) accompagnée de photos.

Eh bien ici, toutes les années c’est le même rituel : pour de ce qui est du petit message, cela se fait normalement en groupe, et bien sûr on est toujours tenté de copier sur le voisin, surtout les dessins !
S’ensuit une deuxième réunion car le photographe nommé « oncle Baby » est arrivé. Puis vient le moment de développer des photos.

Le plus gros travail et de tout trier : messages, adresses, photos ainsi que les timbres. Pour cela nous sommes aidés par la directrice de la poste qui ce jour-là voit son bureau squatté.

Cette année c’est une petite filleule vraiment intimidée nommée Joyce qui est venue nous prêter main forte.

Pourquoi cette petite ? La raison en est simple : nous avons profité du déplacement pour lui faire passer des examens médicaux.

En voilà une qui va avoir des choses à raconter dans sa classe, et dire qu’elle a parcouru 80 kilomètres aller-retour pour poster 85 lettres avec des beaux timbres !

A bientôt !
Baby

A nos chers parrains et marraines
A nos chers parrains et marraines
A nos chers parrains et marraines
A nos chers parrains et marraines
A nos chers parrains et marraines
A nos chers parrains et marraines

Voir les commentaires

Publié le
Une tour Eiffel à Tacloban

Par un beau matin du mois de janvier je me suis rendu au marché en compagnie de deux de nos filleules, Neviacel et Mary Jean, dans la petite ville de Shurrala à une trentaine de kilomètres de notre village.

Pour les filles cette visite ressemblait à celle d’un magasin. Comme la chaleur sévissait nous avons pris la décision de nous diriger vers une petite place ombragée.

En arrivant quelle surprise ! Une petite Tour Eiffel se dressait devant nous !

Alors bien évidemment photos, puis nous sommes partis mener notre petite enquête, et le résultat fut pour le moins surprenant : cette petite expo avait été organisée pour remercier la France d’avoir organisé la conférence mondiale sur le réchauffement climatique, car ils en sont les premières victimes.

Ce qui les a le plus émues c’est que les organisateurs avaient invité une petite philippine de 12 ans de la ville de Tacloban* à venir à Paris pour parler de cette énorme problème climatique qui endeuille de nombreuses familles depuis des années ici, devant environ 150 présidents du monde entier.

( * Tacloban : 14 000 victimes il y a 2 ans)

On ne peut que souhaiter que les paroles de cette jeune fille soient entendues et je dois me rendre très bientôt dans cette ville pour essayer de me renseigner et pourquoi pas la rencontrer !

En attendant voici quelques images en espérant que son petit discours portera ses fruits un jour.

Baby

Une tour Eiffel à Tacloban
Une tour Eiffel à Tacloban
Une tour Eiffel à Tacloban

Voir les commentaires

Publié le
Infos sur notre « medical center »

Grâce à de généreux donateurs, nous avons pu fournir tous les médicaments pour les 250 enfants de notre village.

Le montant pour 2015 s’élève à 1200 euros.

Au cours de sa visite hebdomadaire Nida a rencontré beaucoup d’enfants se faisant soigner souvent pour des petits bobos car la plupart n’a absolument aucun médicament à la maison.

Il faut savoir que ces bouts de chou marchent très souvent pieds nus et se baignent dans la mer de la même façon. Une simple coupure avec du corail et la plaie non désinfectée peut avoir des conséquences dramatiques.

Plusieurs campagnes de vaccinations au cours de l’année sont effectuées dans le centre (B.C.G., tétanos, polio…)

Si la commune assume le salaire de l’infirmière, plusieurs dames du conseil municipal viennent bénévolement recevoir tout ce petit monde.

De notre côté on espère bien trouver le financement pour continuer cette belle mission pour 2016. Sachant que même un petit don peut payer une boite de comprimés, ajouté a d’autres dons cela permettra de continuer à faire vivre ce centre dont il ont tant besoin.

Alors un grand merci à toutes les personnes qui ont contribué, et contribueront à l’avenir à cette réussite.

A très bientôt et une fois de plus merci !
Baby

Infos sur notre « medical center »
Infos sur notre « medical center »Infos sur notre « medical center »
Infos sur notre « medical center »

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog