Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ibableblog.over-blog.com

ibableblog.over-blog.com

IBAB - Humanitaire aux Phillipines - Le blog de Baby

Publié le par Mimi
Rapport moral et financier : première intervention après le typhon aux philippines du 8 novembre 2023

Bonjour à tous

Avec le support de la télévision et de la population d'Aussois, avec nos fidèles amis Agnès, Joëlle et Michel, et bien sûr nos amis de longue date, et de nouvelles personnes inconnues nous avons réussi notre projet de récolter des fonds pour venir en aide a nos amis philippins.

Mon projet de repartir dès début décembre fut un instant reporté, étant donné qu'il m’était tout simplement impossible de reprendre l'avion suite à de gros problèmes de santé.. . J'ai pu enfin partir fin décembre sans trop en parler à mes docteurs….

J’ai pu changer l'argent que l'on m’avait confié en seulement un jour, ce qui m’a permis d'être parmi nos amis pour le jour de l'An. Nous avons fêté cette année bien calmement, leur plus grande joie étant d’avoir retrouvé la fée électricité la veille, après pratiquement 2 mois dans le noir.

Beaucoup de demeures avaient déjà été réparées, car ici aucune assurance ne couvrant le moindre frais ils n'attendaient aucune aide de quiconque. Les matériaux des maisons les plus endommagées ont servi à remettre les voisins à l’abri.
Quand je suis arrivé, leur seul souhait était de savoir si l’on pouvait les aider pour l’achat de matériaux car la plupart avaient l’intention de reconstruire eux-mêmes leur habitation.

A ce jour nous avons remis nos amis à l’abri, notre centre médical et pratiquement remis en état et les médicaments sont sur le point d’être livrés !

(Soyez fidèles à notre blog, un reportage sur cet établissement est prévu pour bientôt).

Nous avons également acheté 1600 KG de riz.

Pour celles et ceux qui découvriraient aujourd’hui notre blog, je viens de parler dans ce message de nos amis philippins ; Il s’agit des familles au sein desquelles nous parrainons un enfant.

Bien sûr même avec une vraie fortune on ne pourrait aider ce pays en détresse. J’ai parcouru près de 200 km en bus et tout le long de la route je n’ai vu que désolation !!!

A ce jour le montant des dépenses s’élève a 4897 €

Une fois de plus encore merci et a très bientôt pour d’autres nouvelles.

Baby

Voir les commentaires

Publié le par Mimi

Témoignage de Marie-Anne (étudiante à l’école de Police), village de Passi.

 

Depuis 3 jours on entendait des informations qu’un typhon arriverait sur l’île de Panay, et depuis autant de temps ma grand-mère nous répétait qu’elle avait vu des centaines de typhons, tornades et tremblements de terre, sans avoir eu à bouger de chez elle, et qu’elle était toujours vivante.

Dans notre pays les anciens sont sacrés et à aucun instant nous n'aurions osé les contredire, ni même mettre leur parole en doute, ce qui s'appelle le respect.

Déjà 3 jours que le vent souffle et à part quelques branches d’arbres cassées, rien de plus.

Au matin du 4ème jour la mémé semblait bien soucieuse et demanda à la famille de ne pas envoyer les enfants à l’école. Bien sûr pas question d’obtempérer, elle avait parlé.

Moins d’une heure après nous avons quitté la maison car le vent était devenu si violent qu’on tenait à peine debout. Tout autour de nous on voyait voler des tôles ondulées en aluminium (les toits des maison…) et les arbres tombaient.

Pas de maison en ciment à proximité, le seul et unique refuge possible : de gros tuyaux en béton, prévus pour détourner une petite rivière qui nous pose de gros problèmes en cas d’orage. Nous allons passer toute la journée à l’intérieur de ces tuyaux, en faisant barrage aux trombes d’eau avec nos vêtements pour éviter que l’eau ne s’engouffre trop à l’intérieur. Quant à la doyenne, elle priait à voix haute.

Vers 19 h nous avons rejoint nos maisons, et là, surprise, plus rien, juste un gros tas de planches et l’arbre sous lequel nous avions l’habitude de nous mettre à l’ombre, couché dessus. A ce moment là, entre deux prières, elle s’adressa à nous : « bon, et maintenant personne ne pleure ».

Nous avons extirpé quelques tôles pour fabriquer une sorte de cabane, et nous nous y sommes endormis.

Dans notre quartier 10 personnes sont décédées.

Nous avons eu la visite de Nida et Baby, et nous sommes allés rencontrer les filleuls de l’association dont fait partie ma petite sœur. En une demi journée nous avons fait le point ensemble ; ils se sont aperçus que certaines maisons avaient déjà été un peu réparées, et ils nous ont promis que nous retrouverions des maisons identiques à celles que nous avions avant, voire même mieux.

Chaque fois qu’on les remerciait ils nous expliquaient que ce sont des gens de France qui avaient donné de l’argent pour nous aider. On aimerait tant vous voir tous un jour pour vous dire Thank you !

Marie-Anne.

Ce message a pû être rédigé avec la complicité de Nida. La semaine prochaine je reprendrai la plume pour vous donner le 1er rapport moral et financier des premières actions menées ici. Merci à tous et à très bientôt sur le blog.

Baby

Témoignage de Marie-Anne
Témoignage de Marie-Anne
Témoignage de Marie-Anne
Témoignage de Marie-Anne
Témoignage de Marie-Anne
Témoignage de Marie-Anne
Témoignage de Marie-Anne
Témoignage de Marie-Anne

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog