Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ibableblog.over-blog.com

ibableblog.over-blog.com

IBAB - Humanitaire aux Phillipines - Le blog de Baby

Publié le

A l'heure ou je publie cet article sur la déforestation que m' a transmis Baby, celui-ci vient de rentrer en France et vient d'être hospitalisé. A force de tirer sur la corde et de penser aux autres à s'en oublier lui-même, Baby passe des examens médicaux et entame un bon check-up qui va l'obliger à lever le pied.
Si vous souhaitez avoir de ses nouvelles, je vous invite à me contacter sur la boîte mail de l'association : ibab@orange.fr.

Souhaitons-lui bon rétablissement !

Voir les commentaires

Publié le

Devant l’ampleur de la déforestation du pays, on peut s’apercevoir sur de nombreuses îles qu’un mouvement est en train de naître en faveur d’un reboisement.

Tout ce programme passe par la sensibilisation de la jeune génération scolarisée. En offrant des graines à ces enfants, qui en s’amusant vont les semer dans un petit coin du jardin familial, on va se retrouver très vite avec un petit coin de verdure au beau milieu des plants de tomates et d’aubergines.

Les parents étant informés que ce gazon peut rapporter un peu d’argent, ils s’investissent à leur tour car ceci après culture va être vendu à des associations qui militent en faveur d’une nouvelle forêt.

Pour info une graine aujourd’hui pourra dans trente ans être le bois de charpente pour la maison des écoliers, ou servira à fabriquer une pirogue pour la pêche.

La déforestation concerne aussi les Philippines
La déforestation concerne aussi les Philippines
La déforestation concerne aussi les Philippines
La déforestation concerne aussi les Philippines
La déforestation concerne aussi les Philippines
La déforestation concerne aussi les Philippines
La déforestation concerne aussi les Philippines
La déforestation concerne aussi les Philippines
La déforestation concerne aussi les Philippines
La déforestation concerne aussi les Philippines

Voir les commentaires

Publié le

Quand on construit une maison en France, la première chose que l’on voit débarquer, ce sont d’énormes camions avec tous les matériaux : ciments, moellons, voire charpentes.

Dans beaucoup de contrées philippines en revanche, et surtout dans les montagnes, on construit sa maison sur le terrain venu d’un héritage, mais on n’hérite pratiquement jamais des bâtiments, qui n’ont pas supporté les aléas de la météo. Alors automatiquement on va bâtir sa maison avec la matière première qu’est le bambou.

Le problème avec la déforestation c’est que le bambou est de plus en plus éloigné, d’où un nouveau métier, (l’équivalent chez nous des micro-entreprises) qui voit le jour pour le transport de ce précieux élément de construction.

L'innovation, c’est que très souvent le toit de la future maison va être en tôle de zinc, et là aussi le transport est très souvent pratiqué par de véritables as de la moto !

Alors si un jour vous héritez d’un vieux tonton d’Amérique non philippin je suis à votre disposition pour tout renseignement sur le sujet !

A très bientôt,

Baby

Construire sa maison aux Philippines
Construire sa maison aux Philippines
Construire sa maison aux Philippines
Construire sa maison aux Philippines
Construire sa maison aux Philippines
Construire sa maison aux Philippines
Construire sa maison aux Philippines
Construire sa maison aux Philippines

Voir les commentaires

Publié le

Bonjour à toutes et à tous

Promis, une fois n'est pas coutume, je vais vous donner de mes nouvelles.

Après mon accident de moto du mois de Janvier et ensuite mon problème cardiaque du mois de Mai, je suis revenu au mois de Juin en petite forme et bien sûr pendant la période des typhons.

Tout cela a certainement contribué au fait que suis tombé malade ici.

A ce jour je suis très bien suivi par la cardiologue de May May et par un confrère au niveau pulmonaire

J'espère bien sûr retrouver un peu la forme pour pouvoir rentrer fin du mois et continuer ma mission qui me tient tellement a coeur.

Ici en ce moment c'est Janeth qui m'aide beaucoup au niveau de notre blog et assure côté photos pour certains reportages.

En esperant vous revoir tous cet automne je vous faiS à toutes et à tous des grosses bises,

Baby

Petite forme...

Voir les commentaires

Publié le

Quelle surprise quand nous avons accompagné May May à l'école !

Il avait tellement plu pendant la nuit qu'un glissement de terrain avait détourné un ruisseau et qu'il s'était retrouvé devant l'école.

C'est dans une marre de boue que nous avons du accéder dans la classe.

Dans ce lieu, d'où se dégageait une odeur nauséabonde, nous avons découvert un très jeune instituteur, qui fixait d'un air dubitatif ses chaussures, certainement sortie de la boîte le matin même.

Sans un mot pour ses élèves à leur rentrée dans la classe, il ne releva même pas la tête.

Tous ressortirent pour réapparaître quelques secondes plus tard, armés de pelles et de balais, et se mirent au grand nettoyage. Après une trentaine de minutes, tout était rentré dans l'ordre (enfin presque) et les cours ont enfin pu commencer après une petite séance photos ou May May avait enfin repris son beau sourire.

Après une trentaine de minutes, tout était rentré dans l'ordre. Ah, j'allais oublié : la commission de sécurité n'est pas passée...

A bientôt mes chers amis pour d'autres reportages !

Baby

L'INSTITUTEUR AVAIT DES SOULIERS VERNIS
L'INSTITUTEUR AVAIT DES SOULIERS VERNIS
L'INSTITUTEUR AVAIT DES SOULIERS VERNIS
L'INSTITUTEUR AVAIT DES SOULIERS VERNIS
L'INSTITUTEUR AVAIT DES SOULIERS VERNIS
L'INSTITUTEUR AVAIT DES SOULIERS VERNIS
L'INSTITUTEUR AVAIT DES SOULIERS VERNIS
L'INSTITUTEUR AVAIT DES SOULIERS VERNIS
L'INSTITUTEUR AVAIT DES SOULIERS VERNIS

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog