Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ibableblog.over-blog.com

ibableblog.over-blog.com

IBAB - Humanitaire aux Phillipines - Le blog de Baby

Publié le

Notre nouvelle marraine Emilie a tenu à visiter notre centre médical, et aussitôt arrivés toute l’équipe qui gère le centre se retrouva pour la photo de famille.

Bien sûr Monsieur le maire, comme d’habitude a voulu prendre ma tension et m’a trouvé un petit 22 ….  ce n’est donc pas lui qui est près de remplacer notre doctoresse !

Au moment de faire la photo souvenir, deux politiciens en uniforme ont fait irruption dans la pièce, et à voir leur regard ils s’intéressaient seulement à Emilie….

De la porte restée entrouverte ont alors surgi deux militaires armés jusqu’aux dents. On a très vite compris qu’eux aussi voulaient être sur la photo de famille !

D’où sortait tout ce petit monde ?  Et bien ils étaient tout simplement en faction sur la route car toute une délégation de membres du gouvernement devait passer, et ils se demandaient qui était ce petit attroupement dans le centre.

Je me pose tout de même la question de savoir si nous aurions eu la chance de faire cette photo  pour le moins inattendue si notre amie Emilie n’avait pas été présente….

Très bientôt sur le blog : j’ai été accueilli très récemment dans une clinique pour une mauvaise bronchite ; une clinique ou un refuge de la S.P.A. ?  Ce qui est sûr c’ est que je garde un très bon souvenir de ce séjour !

Des visiteurs inattendus à notre centre médical
Des visiteurs inattendus à notre centre médical
Des visiteurs inattendus à notre centre médical

Voir les commentaires

Publié le
Un début d'année riche en visites

 Oh là là !  bientôt 1 mois que je ne vous ai pas donné des nouvelles,  et pourtant on ne peut pas dire que la vie ici soit un long fleuve tranquille !

Ce début de séjour a été très riche en émotions avec la venue de Chantal et Gilles qui parrainent 2 petites filles depuis plus de 10 ans.
Ils sont déjà venus les rencontrer il y a 7 ans, et à présent jeunes retraités ils ont pu également pendant un mois et demi découvrir d’autres contrées.

Une autre visite a été celle d'Emilie,  jeune femme de 28 ans qui a pris une année sabbatique pour faire le tour du monde.
Après un séjour en Thaïlande, en Birmanie et au Cambodge, elle s’est retrouvée aux Philippines pour obtenir un brevet de plongée..... puis chez Nida, et nous lui avons fait visiter nos petits lieux favoris.

Un soir en rentrant d’un périple, après avoir longuement questionné Nida,  Emilie nous a confié qu’elle avait pris la décision de parrainer une petite fille rencontrée le jour même.
Dès le lendemain une
petite Laurence  quitta l’école un peu plus tôt pour se retrouver dans les bras de sa future marraine.

Laurence, 6 ans, est la fille de Laurita  qui fut la première filleule de l’association IBAB en l’an 2ooo.

Notre amie Janeth en voyant les photos de notre grande voyageuse a eu cette
réflexion : « mais je l’ai vu a la télévision,  c’est Miss Univers ! ».  Je lui ai fait remarquer que c’était peut-être sa sœur jumelle….

 Ne manquez le prochain article intitulé « Notre centre médical protégé  par  le maire du village ? Par la police ? Par l’armée ? »

 

 

Un début d'année riche en visites
Un début d'année riche en visites

Voir les commentaires

Publié le
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU

Cet été un petit message nous est parvenu au siège de l’association nous informant que des jeunes en préparation de leur communion solennelle avaient eu une très belle idée :

offrir à nos petits les précieuses peluches qui furent leur compagnon pendant toute leur enfance.

Il m’a fallu 2 voyages pour acheminer ce petit trésor, dans l’intention de l’offrir pour Noël aux petits enfants de l’école maternelle de mon village aux Philippines.

Et voici les photos de ces instants de bonheur partagés avec les petits et pour le Père Noël que j’ai  dû remplacer au pied levé  (car il m’avait envoyé un mail en m’expliquant qu’il avait beaucoup de travail).

Encore merci à tous ces jeunes pour leur générosité !

REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU
REMISE DES CADEAUX OFFERTS  PAR LES ENFANTS DES COMMUNES DE BOUVESSE ET MONTALIEU

Voir les commentaires

Publié le
Repas de Noël à l'école de Habana

Avant la distribution des petits cadeaux offerts par les jeunes de Bouvesse et de Montalieu, une collation a été offerte aux enfants qui fréquentent pour la plupart la maison du savoir pour la  première année.

Quelques mamans ont bien voulu prêter main forte à la cantine, qui a la particularité d’être installée dans la cour de l’école.

Au menu : soupe de vermicelle et poulet cuit à l’eau.

Une fois de plus,  une photo vaut mieux que mille mots car si je vous contais comment a été réalisée cette préparation culinaire vous ne me croiriez certainement pas, alors place aux aux images, et ne manquez pas la semaine prochaine la remise de tous ces petits cadeaux.

(Reportage réalisé  au village de Habana sur l’ile de Panay où l’association a construit deux écoles et un centre médical pour enfants).

Repas de Noël à l'école de Habana
Repas de Noël à l'école de Habana
Repas de Noël à l'école de Habana
Repas de Noël à l'école de Habana
Repas de Noël à l'école de Habana
Repas de Noël à l'école de Habana
Repas de Noël à l'école de Habana
Repas de Noël à l'école de Habana
Repas de Noël à l'école de Habana
Repas de Noël à l'école de Habana

Voir les commentaires

Publié le
Un rayon de soleil nommé CHARLOTTE
Un rayon de soleil nommé CHARLOTTE

La maman, Janeth, a attendu tout de même 30 ans pour nous faire ce cadeau.

Quand je lui demandais quand elle pensait être maman elle me rétorquait quelle n’avait pas le temps ;  car il ne passe pas un jour sans qu’il n’y ait pas une famille qui lui rende visite pour un problème de santé ou d’école pour les 40 enfants parrainés par notre association dans son village. En plus de cela elle doit gérer sa petite entreprise de plantation de riz et de maïs.

 

A ce jour tout va très bien pour la petite qui se retrouve avec cinq mamans,  deux grand-mères et deux arrière grand-mères.

Car tout ce petit monde gravite autour de la petite (je parle de Charlotte) sans compter les enfants qui trouvent refuge dans la maison.
 

 

Un rayon de soleil nommé CHARLOTTE
Un rayon de soleil nommé CHARLOTTE
Un rayon de soleil nommé CHARLOTTE
Un rayon de soleil nommé CHARLOTTE

Petite info pour les futures mamans : ne vous dirigez pas tout de suite à la pharmacie à la naissance de votre petit pour lui acheter une sucette, ici les bébés se contentent d’un os de poulet ou d’une banane !
 

Un rayon de soleil nommé CHARLOTTEUn rayon de soleil nommé CHARLOTTE

Plein de bonheur pour Charlotte et pour sa maman !

Baby

Voir les commentaires

Publié le
LE PERE TRITZ :  UNE VIE AU SERVICE DES ENFANTS DEMUNIS
LE PERE TRITZ :  UNE VIE AU SERVICE DES ENFANTS DEMUNIS

Le Père Tritz de religion jésuite a passé une grande partie de sa vie à
Manille, capitale des Philippines.

Aumônier dans un hôpital pour enfants, il logeait sur place pour célébrer la messe tous les jours à 5 heures du matin.
Malheureusement on frappait à la porte de sa petite chambre à n’importe quelle heure de la nuit pour qu’il administre l’extrême onction à certains petits malades.
Et ensuite il se dirigeait vers son centre qu’il avait créé pour que des enfants puissent aller à l’école.

Au départ il trouve 4 sous, mais bien vite il s’entoure de gens très compétents et rencontre de nombreux mécènes généreux.

Ne refusant jamais un petit casse-croute même au Consulat français, surtout quand on l’installe à coté de Mr Bernard Kouchner et que ce dernier accepte d’aller visiter un bidonville en sa compagnie.

Quelques mois plus tard il est invité par le Président de la République
François Mitterrand.

Mais ce qui l’intéressait c’était surtout Madame Mitterrand qui fut vraiment subjuguée par ce personnage et alla lui rendre visite plusieurs fois à Manille où la fondation de cette dame géra ensuite 3 écoles.

 A mon tour j’ai eu la chance de recevoir le Père Tritz dans ma maison à Dornieu et cela restera un souvenir inoubliable. Je m’étais débrouillé pour lui faire rencontrer les dirigeants de l’institut Mérieux à Lyon où, lors d’un repas, il lui fut demandé s’il pouvait organiser une chaine de froid aux Philippines pour recevoir des milliers de vaccins bien sûr gratuitement.

Il leur répondit gentiment  qu’il avait un frigo ou ses secrétaires laissaient leur casse-croute et leur Coca Cola ! Il y eu un petit silence dans la pièce que je rompis en expliquant que ce don généreux ne lui avait jamais été proposé et qu’il ne comprenait pas cet énorme cadeau.
Mais tout s’est bien terminé vu que ces généreux donateurs venaient de s’associer avec une multinationale qui allait gérer ce problème.

Je me souviendrai toujours du Père qui avait éclaté de rire dans ma vieille Peugeot 104 que tous les invités ont poussé pour la faire démarrer, car ma batterie elle aussi n’était plus de toute première jeunesse.

J’ai eu une chance énorme de côtoyer  ce Monsieur pendant plus de 20 ans et grâce à lui de rencontrer des gens merveilleux qu’ encore à ce jour je suis heureux de retrouver quand je rentre en France ou ici dans mon deuxième pays.

Je pourrais écrire un livre sur ces nombreuses rencontres faites avec cet homme d’exception  mais pour l’instant nous allons continuer à vivre au temps présent et promis très bientôt beaucoup d’autres images

En vous remerciant de votre fidélité qui m’encourage à continuer ma
mission ici    

                                  Baby

Voir les commentaires

Publié le
PERE TRITZ : DISPARITION D’UN GRAND HOMME
PERE TRITZ : DISPARITION D’UN GRAND HOMME
PERE TRITZ : DISPARITION D’UN GRAND HOMME

 Lors de notre passage sur terre avec un peu de chance nous allons rencontrer des milliers et des milliers de personnes. Pour beaucoup d’entre nous cela va être la ou le partenaire pour partir dans une grande aventure.
Pour d’autres personnes, ce qui fut mon cas, ce fut une rencontre bien particulière et oh combien extraordinaire.

Imaginez-vous une seconde sur la plus grande décharge à ciel ouvert du monde ou vivent des milliers de personnes :aux Philippines.
Et c’est dans ce lieu que vous êtes invité à rencontrer un Monsieur entouré
d’une myriade d’enfants. Dès que je me suis approché j’ai reçu le même accueil et ce Monsieur déjà d’un certain âge m’a parlé comme si l’on se connaissait de longue date.
Ce qui était super pour moi c’était le fait qu’il parlait très bien le français. Normal car nous étions nés dans le même pays.

Il se mit à parler encore et encore au milieu des petits cris de joie de tous ces enfants.
Deux heures plus tard nous étions assis face à face dans un petit bureau et déjà ma décision était prise : je voulais l’aider.

Je lui fis part de mes intentions et je lui demandai comment je pourrais mieux le faire.  Sa réponse fut immédiate : « Monsieur vous avez les armes pour », et en lisant la surprise sur mon visage,  il me montra mes appareils photos que j’avais autour du cou.

Il poursuivit en m’expliquant qu’il fallait, quand je rentrerai en France que je montre  mes photos.

Je ne me doutais pas un seul instant à ce moment-là que 25 ans plus tard je serai ici aux Philippines devant mon ordinateur en train de vous faire comprendre  pourquoi je suis ici  pour accomplir ma 42ième mission.

Dès la semaine prochaine je continuerai à vous conter la merveilleuse histoire de ce Monsieur qui a eu une vie vraiment exceptionnelle et qui vient de nous quitter à quelques jours de ses 102 ans

Donc à très bientôt,

 

 
Baby

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le
Une professeure pour le moins originale

25 ans maintenant que je parcours ce pays aux 7200 îles, mais toujours à la croisée d’un chemin, je vais de surprise en surprise.

Heureusement mon appareil photo est toujours autour de mon cou, car si je ne l’avais pas vous ne pourriez pas me croire.

Par un beau dimanche j’avais décidé de rendre visite à une de mes mémés en compagnie de Janeth. Quelle ne fût pas ma surprise en arrivant de retrouver dans sa demeure plusieurs petits voisins.

Ils avaient l’air hypnotisés par son discours et elle sorti d’un carton deux petits coqs. Elle les déposa tour à tour sur sa tète et les volatiles s’endormirent au bout de quelques secondes !

Ensuite les enfants présents prirent un à un les gallinacées pendant que la mémé poussait une petite chanson, parait-il une berceuse…

Et puis, comme tout spectacle mérite d’être rémunéré Janeth offrit à notre professeure du café et du sucre.

Alors si un jour nos chemins se croisent et que j’ai un poulet sur la tête, ne soyez pas surpris ! Et si vous êtes accompagné et que les personnes sont surprises, alors vous allez certainement leurs dire : « Ah toi tu ne lis pas les blogs de Baby ! »

 

 

 

Une professeure pour le moins originale
Une professeure pour le moins originale
Une professeure pour le moins originale
Une professeure pour le moins originale
Une professeure pour le moins originale
Une professeure pour le moins originale
Une professeure pour le moins originale
Une professeure pour le moins originale
Une professeure pour le moins originale

Voir les commentaires

Publié le
Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !

  Si on est dans les parages, on peut venir car on ne sera jamais refoulé, car on est sûr de bien manger, surtout des spaghettis que l’on ne mange
habituellement qu’à Noël pour beaucoup d’entre nous…et aussi de très bons gâteaux que beaucoup ne découvrent que dans ces moments-là.

Le mieux et de se trouver près de la maison de Nida ou de Janeth, et de
surveiller s’il y a plusieurs paires de chaussures déposées pas loin de la porte !

Tout commence par la prière pour remercier les hôtes de la maison. Ensuite on se partage 3 kilos de spaghettis.

 

 

Info I.B.A.B :     une réunion de ce genre pour environ 40 enfants revient à 30€. Pendant le dernier séjour de Baby quatorze enfants ont  eu droit à leur gâteau. Vous tous qui lirez cet article vous pouvez venir nous rejoindre !

 

 

  Signé :

Les enfants de la grande famille de l’association I.B.A.B.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !
Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !
Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !
Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !
Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !
Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !
Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !
Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !
Bon anniversaire à Merry Joy et Merry Jean !

Voir les commentaires

Publié le
Lanie réalise son rêve

Il a fallu attendre plus d’une heure dans le froid accompagné d’un vent violent et dans le brouillard pour que Lanie nous interpelle.

Elle était partie un peu plus haut avec Analy et elles avaient aperçu dans un rayon de soleil... une éolienne.

Lanie me sauta au cou en me remerciant. Elle venait de réaliser son rêve.

A l’école on leur parlait de cet immense chantier là-haut dans les montagnes où il était très dangereux de s’aventurer à cause de ces énormes travaux.

Comme par enchantement le soleil pris la place des nuages et tout autour de nous se levaient ces immenses structures. Toutes la troupe compta plusieurs fois, Effectivement il y en avait bien 27.

Nida connaissait un gardien du chantier ce qui a nous a permis de faire beaucoup de photos souvenirs.

Pendant ce temps une mémé s’empressa d’éplucher des racines et de nous les faire cuire.

Et le comble dans ce petit village ou sont englouties des sommes astronomiques c’est que les gens n’ont pas l’eau courante. Nos demoiselles sont donc parties à la corvée d’eau pour faire cuire les légumes et les deux kilos de cochon que l’on avait montés.

Ensuite nous sommes redescendus sous le soleil pour refaire les 9 km pour rentrer.

Et le soir au lieu d’aller se coucher de bonne heure Lanie a expliqué sa petite promenade à tous les petits voisins et la journée se termina avec 2 kg de spaghettis !

Lanie réalise son rêve
Lanie réalise son rêve
Lanie réalise son rêve
Lanie réalise son rêve
Lanie réalise son rêve
Lanie réalise son rêve
Lanie réalise son rêve
Lanie réalise son rêve
Lanie réalise son rêve
Lanie réalise son rêve

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog